Election des membres consulaire de la chambre de commerce du Burkina : La date du 13 novembre 2016 a été choisie par les acteurs

 Le processus devant aboutir aux élections en vue de renouvellement des instances de la chambre de commerce et de l’industrie du Burkina CCI-BF débute demain 2 août avec une rencontre d’information sur le processus électoral avec les membres d’associations et groupements professionnels du secteur privé. Cette rencontre qui marquera le lancement officiel sera suivie par d’autres actions devant aboutir à l’élection et l’installation du nouveau bureau prévu respectivement le 13 et 28 novembre 2016. C’est ce qui ressort de la déclaration du ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat qui était face à la presse ce matin 1 août 2016. Comme les différentes mairies du pays, la chambre de commerce et d’industrie du Burkina était gérée au lendemain de l’insurrection populaire sous l’autorité d’une délégation spéciale composée de cinq membres. Après plus de deux ans passés, le gouvernement Burkinabé en vue de redynamiser l’institution et lui donner une autre image apportera une touche innovante à la nouvelle recomposition du bureau des élus consulaires. Ainsi, le nombre qui était de cent vingt-trois passera à cent cinquante-un. 

chambr

les journalistes présents à la conférence de presse

Il en ait ainsi de même que pour certains acteurs tels que les sociétés de téléphonie mobiles, les sociétés minières…, qui n’étaient pris en compte au sein des instances consulaires afin de réduire les écarts existants et équilibrer la représentation des catégories au sein de la CCI-BF. Il y a également le déploiement de l’institution dans les régions administratives, la participation des élus à l’animation consulaire à travers la création de Délégations Consulaires Régionales DCR, l’instauration du principe de l’alternance et le renforcement de la démocratie au sein de l’assemblée consulaire et l’amélioration de la gouvernance. Le ministre dans sa déclaration fait une mention spéciale à la délégation spéciale CCI-BF qui a présenté un « bilan très satisfaisant » en réalisant pleinement les trois qui étaient d’assurer le fonctionnement régulier de la chambre de commerce, la relecture des textes de l’institut et l’aboutissement à l’option du nouveau texte par le conseil des ministres. Stéphan Sanou se dit très satisfait de leur travail malgré les multiples difficultés qui se présentaient à eux. « Je profite de cette occasion pour leur traduire toute ma satisfaction et ma gratitude pour le travail abattu, et pour leur endurance », dixit le ministre. A noter que le nouveau texte de la CCI-BF prévoit l’instauration du principe de l’alternance. C’est ainsi que le mandat du président est de cinq ans rééligible une seule fois, aucun membre du bureau consulaire ne pourra occuper le même poste pendant plus de deux mandats, le cumul de poste au sein du bureau consulaire ne sera pas autorisé, tout candidat au poste de président de la CCI-BF doit présenter son programme et l’élection des membres du bureau consulaire se fera à bulletin secret selon le texte.

Soyez le premier à commenter sur "Election des membres consulaire de la chambre de commerce du Burkina : La date du 13 novembre 2016 a été choisie par les acteurs"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

quatorze − six =