Droit au logement : Message de la marche-meeting de ce jeudi 16 mai 2019

Camarades militantes et militants,
population de la ville de Ouagadougou et environnants,

Au nom des quatre organisations parties prenantes à cette activité, je vous adresse mes salutations militantes et fraternelles ainsi que mes vives félicitations pour votre mobilisation massive de ce jour qui est un signal fort adressé au gouvernement de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE. Mention spéciale aux femmes, aux personnes âgées, aux jeunes, qui malgré la soif de ce mois de jeûne musulman, se sont massivement mobilisées. Je leur souhaite un bon et fructueux mois de Ramadan, ainsi qu’à tous les musulmans du Burkina Faso.

Camarades militantes et militants, population de la ville de Ouagadougou et environnants,

Aujourd’hui, nous sommes allés interpeller directement le Premier Ministre son Excellence Christophe DABIRE, le patron de Maurice BONANET qui a affiché et continue d’afficher un mépris total et d’étaler son irresponsabilité face à notre plateforme du 5 avril 2018. Nous sommes allés interpeller Son Excellence Monsieur le Premier Ministre parce que l’heure est grave pour nous, gens du peuple, en matière de logement. L’heure est grave parce que nos espoirs de justice dans les vols et détournements de nos parcelles s’évanouissent car rien, absolument rien, n’est entrepris pour restituer aux populations les parcelles qu’on leur a volées, bien que cela ait été en partie reconnu et indiqué dans le rapport d’enquête de l’Assemblé Nationale, avec des noms des voleurs et détourneurs de parcelles ! L’heure est grave pour nous parce qu’en plus de ne pas vouloir faire la justice dans les lotissements scandaleux passés, le gouvernement a décidé de nous chasser de là où nous survivons actuellement, de nos zones appelées non loties, avec le noir dessein de donner ces espaces aux sociétés immobilières, oui, à leurs sociétés immobilières ! En témoigne, ce qui s’est passé à Bobo Dioulasso, à Tenkodogo et à Garghin, Silmiougou, et les menaces qui planent sur les autres zones de la ville de Ouagadougou.

Camarades militantes et militants, population de la ville de Ouagadougou et environnants,

Nous fondons l’espoir que le pouvoir MPP va se raviser et entendre enfin nos cris de cœur synthétisés dans la plateforme minimale actualisée que nous avons transmise au Premier Ministre ce jour 16 mai 2019. Si nous ne sommes pas entendus et que des solutions appropriées ne sont pas apportées à nos préoccupations, la prochaine fois, nous marcherons sur le palais présidentiel de Kossyam. Oui, camarades, femmes, jeunes, vieux, nous marcherons sur Kossyam ! Nous marcherons sur Kossyam car c’est parce que nous attendions entre autres la justice sur les lotissements frauduleux passés que nous sommes sortis des quatre coins de la ville de Ouagadougou pour chasser Blaise COMPAORE du pouvoir. Nous marcherons sur Kossyam car nous pensions qu’il y aurait, enfin, une politique de logement qui nous sortirait de la précarité des non-lotis, qui nous donnerait droit à des logements décents. Nous marcherons sur Kossyam car pour nous le Président Roch KABORE et son pouvoir auront trahi nos attentes et nos espoirs en matière de nouvelle politique dans le domaine du logement, en faveur des gens du peuple et non la poursuite de pratiques prédatrices en faveur des riches et de leurs sociétés immobilières.

Camarades militantes et militants, population de la ville de Ouagadougou et environnants,

L’heure est à la grande mobilisation, à la fraternisation, à la solidarité et à la fédération de nos luttes aussi bien à Ouagadougou, comme nous le faisons de plus en plus, mais aussi avec les autres luttes qui se mènent dans toutes les parties du pays. L’heure est au renforcement de nos organisations : CADDL, CDAIP, CCVC, MBDHP, Associations diverses, etc. dans nos Arrondissements et quartiers pour organiser la résistance active contre les déguerpissements sauvages des populations des zones non-loties. L’heure est à la mobilisation pour exiger la satisfaction de notre plateforme minimale actualisée du 16 mai 2019 dont la teneur est :

1. Apurement du lourd contentieux lié aux lotissements sauvages de la IVème République menés sous l’égide des maires, notamment à Ouagadougou sous l’égide du Maire Central Simon COMPAORE pendant 17 ans ! ;
2. Audits sérieux des opérations de lotissements passés, retrait des parcelles volées et détournées et proposition claire de leur mode de réattribution aux populations régulièrement recensées, préalable à la levée de la suspension des opérations de lotissement décidée en 2011 ;
3. Arrêt des actions des sociétés immobilières qui compromettent davantage les espoirs des populations d’accéder à des logements décents ;
4. Relecture de la loi portant Réorganisation agraire et foncière et suppression des dispositions qui compromettent les droits d’accès des couches populaires à des logements décents ;
5. Arrêt des démolitions sauvages des zones non-loties et construction par l’Etat de logements sociaux à prix abordables au profit des populations qui y vivent ;
6. Règlementation et revue à la baisse des coûts des loyers à des prix abordables dans les zones loties des villes du pays ;
7. Baisse du prix des matériaux de construction.

Camardes !

Tout en vous renouvelant nos vives félicitations, nous vous demandons d’être davantage mobilisés, déterminés et intransigeants dans la défense de nos droits à la justice, à des logements décents, à une amélioration de nos conditions de vie et pour un véritable changement politique en faveur de notre peuple.
Non au déguerpissement des habitations dans les zones non-loties !
A bas la RAF libérale et antisociale !
Vives les organisations authentiques en lutte pour le droit au logement !

Je vous remercie !

Les organisations signataires :
– Coalition des Associations pour la Défense du Droit au Logement (CADDL),
– Comités de défense et d’approfondissement des acquis de l’insurrection populaire (CDAIP) de la ville de Ouagadougou,
– Section MBDHP du Kadiogo,
– CCVC de la ville de Ouagadougou.

Soyez le premier à commenter sur "Droit au logement : Message de la marche-meeting de ce jeudi 16 mai 2019"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

quatre × 1 =