Domaines de l’eau et de l’énergie : Signature de quatre conventions pour soutenir les projets PEPA MR et YELEEN

 

Une cérémonie de signature de conventions, s’est tenue ce vendredi à Ouagadougou au profit du domaine de l’eau et celui de l’énergie au Burkina Faso. En effet, il s’agit notamment de soutenir les projets PEPA MR et YELEEN.

Le ministre de l’Economie, des finances et du développement, et le Responsable pays de la Banque africaine de développement (BAD), ont procédé ce vendredi 21 février 2020, à la signature de quatre conventions pour le financement du Projet d’eau potable et d’assainissement en milieu rural (PEPA MR) et du Projet « YELEEN » de développement de centrales solaires et de renforcement du système électrique national.

A cette occasion, les trois premières conventions composées d’un accord de prêt, d’un protocole d’accord de don et d’un accord de don d’un montant total de 11,53 millions d’Unités de Compte (UC) soit environ 9,374 milliards FCFA, serviront au financement du PEPA MR. La quatrième convention qui est un accord de prêt d’un montant de 48,82 millions d’Euros soit environ 32,024 milliards FCFA, servira au financement du projet « Yeleen » de développement de centrales solaires et de renforcement du système électrique national.

Selon Pascal Yembiline, Responsable pays de la BAD, cette structure a eu recours à plusieurs instruments pour le financement du PEPA. Il s’agit notamment d’un don du guichet concessionnel du Fond africain de développement (FAD) équivalent à 3,3 milliards de FCFA; d’un prêt du guichet FAD équivalent à 5,3 milliards de FCFA, et d’un don de l’Initiative pour l’alimentation en eau et assainissement en milieu rural (IAEAR) de 656 millions de FCFA.

Cependant pour le projet Yeleen, le Responsable pays de la BAD a indiqué qu’un seul instrument de financement a été utilisé. Il s’agit précisément d’un prêt souverain, sur le guichet de la Banque africaine de développement, d’un montant équivalent de 32 milliards de FCFA. Pascal Yembiline a saisi l’occasion pour adresser ses sincères remerciements au gouvernement burkinabè pour l’intérêt et la confiance qu’il a toujours placés en sa banque, la BAD, pour l’accompagner dans ses efforts visant à apporter à la population du pays, un accès universel à l’eau, à l’assainissement et à l’énergie électrique.

Pour le ministre de l’eau et de l’assainissement, Niouga Ambroise Ouédraogo qui a prononcé le mot de remerciement du gouvernement, ce financement vient à point nommé au niveau de ce secteur. « Pour lever les difficultés liées au secteur de l’eau et de l’assainissement, il faut des infrastructures. Et les infrastructures ont un coût relativement élevé si bien que gouvernement fait recours régulièrement à la contribution de partenaires techniques et financiers » , a-t-il laissé entendre, avant de préciser que c’est dans ce cadre que la BAD s’est engagée à soutenir ce projet. Le ministre a souligné que ce projet permettra de réaliser des adductions d’eau potable simplifiées, des pompes à motricité humaine et bien d’autres, pour l’amélioration de l’accès à l’eau potable.

En rappel, les quatre (04) accords signés ce jour, sont à hauteur d’un montant total de 41,25 milliards de FCFA dont 9,3 milliards pour faciliter l’accès à l’eau et 32 milliards pour l’accès à l’Energie électrique.

Soyez le premier à commenter sur "Domaines de l’eau et de l’énergie : Signature de quatre conventions pour soutenir les projets PEPA MR et YELEEN"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

19 + sept =