Dialogue social : les prémices d’une collaboration entre le HCDS et l’ONG Search For Common Ground

Le Vice-président du Haut conseil du dialogue social (HCDS), Dr Salifou SANGARE, Représentant le Président, le Pr Domba Jean-Marc PALM a reçu en audience une équipe de l’ONG Search For Common Ground (SFCG) le mercredi 8 mai 2019.

Au sortir de l’audience, l’équipe du Search For Common Ground (SFCG), avec à sa tête Monsieur Vianney BISIMWA, Directeur pays basé au Mali, a confié qu’il s’est agi d’une visite de travail. Ils sont venus échanger avec le Dr Salifou SANGARE, en présence de Madame la Secrétaire générale du HCDS, Andréa Marie KABORE/OUEDRAOGO sur la gestion des conflits, la médiation et le dialogue social au Burkina Faso.

L’ONG SCFG est spécialisée dans la gestion des crises et la médiation. De leur expérience, l’ONG « pense pouvoir épauler le HCDS dans la recherche des ressources et aussi dans l’expertise sur tout ce qui concerne la gestion des conflits et le dialogue social ».

Pour sa part, Dr SANGARE s’est félicité de cette initiative qui a permis au HCDS et à SFCG de « jeter les bases d’une éventuelle collaboration en ce qui concerne l’implémentation d’une culture du dialogue social au Burkina Faso ». Cette collaboration, espère-t-il, va être un atout à la médiation et à l’implémentation de la culture de dialogue social.

Ces échanges ont été l’opportunité d’évoquer les probables pistes de collaboration entre les deux structures. « A cet effet, un protocole d’accord de collaboration et de partenariat sera initié par le SFCG et soumis à l’appréciation du Bureau du HCDS dans les jours à venir », a précisé le Vice-président SANGARE.

Pour mémoire, l’ONG Search For Common Ground est présente dans près de trente pays dans le monde dont huit en Afrique. Son siège social est à Washington avec un Bureau Europe à Bruxelles et un Bureau à Bamako, au Mali.

DCRP/HCDS

Soyez le premier à commenter sur "Dialogue social : les prémices d’une collaboration entre le HCDS et l’ONG Search For Common Ground"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

4 × deux =