Des journalistes outillés, prêts pour les élections

 

Ce jeudi 9 juillet 2020 marque le deuxième jour de formation des journalistes et la fin pour la presse écrite et celle en ligne. Cette formation a été une occasion pour le CSC organisateur de cette activité, de situer son attente de l’instance de régulation vis-à-vis des médias et des journalistes.

Le CSC a des attendes vis-à-vis des médias dans le cadre des élections. Il s’agit notamment de l’élaboration d’un plan de couverture médiatique, construire une base de données sur les partis politiques et les candidats, de disposer du programme des partis s’il y a lieu, diversifier le contenu des reportages, vérifier les sources d’information et de se munir de documentation indispensable comme la constitution, le code électoral, les lois sur les presses, des documents didactiques du CSC…

Pendant deux jours (les 8 et 9 juillet), des journalistes ont été éclairés sur un certain nombre de point entrant dans le cadre des couvertures médiatiques en période électorale. Les échanges des professionnels avec les journalistes permettront à ces derniers d’effectuer un travail de qualité, qui répond aux attentes du Conseil supérieur de la communication (CSC).

Issa Siguiré est journaliste au journal « Le pays » et fait partie des journalistes qui ont pris part à cette formation de deux jours. « Nous avons appris beaucoup de choses à travers cette formation. Entre autres, il s’agit de la bonne information, comment distinguer la bonne information de la mauvaise, puis comment faire face aux pressions et tenir compte du genre.», a-t-il déclaré. Les journalistes sont satisfaits de cette formation qui vise à mieux les outiller pour faire face aux élections couplées prochaines.

Selon Issa Siguiré concernant ces périodes électorales, c’est le moment où il y a beaucoup de corruptions et des pressions de tout genre. Mais, poursuit-il, le journaliste doit toujours rester dans le respect de l’éthique et la déontologie, les règles qui encadrent son métier. « Je suis très satisfait. C’est vrai qu’on nous a raconté certaines choses qu’on savait déjà mais il était tout à fait indiqué, à l’approche des élections, de nous les rappeler parce que la répétition est pédagogique. Il faut souligner que nous avons aussi appris beaucoup de choses et c’est enrichissant. », a conclu le journaliste.

En rappel, le CSC a organisé cette session de formation de journalistes, en vue de renforcer les capacités des Hommes de médias dans l’optique d’un travail de qualité lors des élections présidentielle et législatives. Le thème général retenu pour cette formation est : « Traitement de l’information électorale dans le contexte de crise socio-sécuritaire ».

Soyez le premier à commenter sur "Des journalistes outillés, prêts pour les élections"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

3 + 4 =