Déplacés internes dans la région du Nord (Loroum) : Les salles de classes ont été libérées

 

Le ministère de la Femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire ne ménage aucun effort pour améliorer les conditions de vie des déplacés internes au Burkina Faso. En effet, un dispositif de prise en charge des déplacés du Loroum, a permis de libérer les salles de classes pour la rentrée scolaire.

La ministre en charge de l’action humanitaire, Hélène Marie Laurence Ilboudo Marchal, s’est félicitée du dynamisme et du don de soi des travailleurs sociaux dans les actions de prise en charge des populations déplacées de la région du Nord (selon les témoignages des bénéficiaires et des autorités locales).

Elle s’est singulièrement réjouie des dispositions mises en œuvre, selon les informations dudit ministère, pour que les salles de classes soient libérées avant la rentrée scolaire.

Elle a, en outre, salué la mobilisation des ressortissants de la région pour les différentes contributions apportées au comité provincial de secours d’urgence et de réhabilitation (COPROSUR).

Dans ce cadre, la ministre a exprimé sa reconnaissance au chef coutumier du Loroum, Naba Wandga, qui a dégagé un terrain pour l’installation d’un site d’abris provisoires et dont les commodités en termes d’assainissement et d’approvisionnement en eau potable, seront bientôt réalisées.

Soyez le premier à commenter sur "Déplacés internes dans la région du Nord (Loroum) : Les salles de classes ont été libérées"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

20 − seize =