Culture : Les Prêtres Messagers chantent pour la paix au Burkina Faso

 

Les Prêtres Messagers ont tenu une conférence de presse–dédicace pour leur deuxième album ce jeudi 04 juillet 2019 à Ouagadougou, précisément au sein du centre d’Accueil Marie Immaculée. Chanté en deux langues dont le français et le mooré, cet album vise un public très large.

Ce deuxième album intitulé <<Pour la paix au Burkina Faso>> est composé de quatre (04) titres. Ces titres dont D bao laafi (recherchons la paix), C’est une grande erreur, Main dans la main, et Song taaba (entraide mutuelle), prônent la paix, l’amour et l’unité. En effet, c’est en alliant rythme traditionnel, moderne, coupé décalé et reggae, que ces auteurs-compositeurs-chanteurs véhiculent leur message. Aussi, s’adressent-ils aux fauteurs de troubles et d’insécurité au Burkina Faso, sans oublier d’encourager les acteurs de la classe politique à redoubler d’effort afin de préserver la cohésion sociale.

« La particularité de cet album est son appel à la paix qui est au cœur de l’actualité burkinabè. Nous avons voulu à travers cet album, laisser entendre tout ce qui nous tient à cœur », a déclaré Antoine Sawadogo, l’un des deux artistes.

Quant à l’autre du nom de l’abbé Gabriel Sandwidi, cette œuvre invite les populations à vivre ensemble. « Nous appelons tout le monde à la solidarité, à cultiver la paix dans nos cœurs et familles. Nous souhaitons que cet album soit écouté par tout le monde pour son message véhiculé », a-t-il laissé entendre. En effet pour les prêtres messagers, la paix « c’est l’affaire de tous, sans exception. »

« Nous faisons monter notre chant d’action de Grâce au Dieu trois fois saint qui nous inspire et nous assiste de son esprit de force et de lumière », a déclaré le duo de prêtres et d’ajouter : « Nous adressons notre reconnaissance à notre père évêque, Monseigneur Théophile NARE, pour sa présence et sa sollicitude paternelle. Nous invitons également les burkinabè à plus de solidarité puis, appelons nos fans à nous écouter et à acheter nos disques compact (cd) ».

« Nous sommes très fiers d’avoir au sein de notre diocèse des stars qui font de la bonne musique et nous les remercions pour ce qu’ils font pour la paix au Burkina Faso », a déclaré Monseigneur Théophile NARE, père évêque du diocèse de Kaya. Selon lui, le prêtre est un ambassadeur de la paix. D’après son propos, l’on peut concilier la mission du prêtre et le chant tant que « ce chant est pour annoncer l’évangile ». Alors, il n’a pas manqué d’exprimer ses sentiments. « Je suis content d’être à côté d’eux et je suis fier d’eux », lance-t-il et d’ajouter : « ce sont deux personnes qui veulent participer à construire un monde meilleur. C’est un évènement historique pour notre temple et pour le Burkina Faso. » Il a précisé que ces prêtres sont « deux garçons réservés et sérieux », avant de leur souhaiter bon vent.

En rappel, ce groupe est composé de deux prêtres que sont l’abbé Antoine Romain SAWADOGO et l’abbé Gabriel Palingwendé SANDWIDI. Ils (prêtres) sont tous deux, du diocèse de Kaya. Par ailleurs, leur premier album de 10 titres baptisé <<Pour la Nouvelle Évangélisation>> est paru le 1er Novembre dernier.

 

Laetitia TRAORE

Stagiaire

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter sur "Culture : Les Prêtres Messagers chantent pour la paix au Burkina Faso"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

3 × cinq =