Culture : le ministre rencontre les détenteurs du savoir endogène       

 

Le ministre de la Culture, des arts et du tourisme, Abdoul Karim Sango a rencontré ce jeudi 11 juillet 2019  les membres de l’Association ‘Kankanga’’ à Ouagadougou. Cette rencontre témoigne de la volonté du gouvernement à collaborer avec les acteurs culturels.

Ce jeudi matin, le ministre  de la Culture et quelques membres de l’Association ‘’kankanga’’  se sont rencontrés afin de montrer à la presse leur envie de travailler en synergie pour le développement endogène du Burkina Faso. Ces acteurs que sont les ‘’kankansé’’ , forment une association de détenteurs de savoirs endogènes dans plusieurs domaines et mettent leur savoir au service de leur communauté. Ils (kankansé) ont pour président, le ‘’Kamsoaghin Naaba’’ . Face à la situation sécuritaire dans laquelle se trouve le Burkina Faso, il est important que les acteurs culturels se réunissent et travaillent en synergie, afin de trouver des solutions pour lutter contre ces maux qui grandissent.

Selon le ministre, « les acteurs culturels œuvrent non seulement, pour le bien-être de notre santé mentale mais aussi physique ». A l’en croire, le gouvernement envisage ainsi de développer des activités et de mener des actions pour préserver les valeurs et les traditions.

«  J’ai pour mission de préserver le savoir endogène et je compte le faire. Pour l’équilibre de notre société, il nous est paru opportun de rencontrer ces personnes ressources (l’association) qui savent beaucoup sur le mécanisme traditionnel de gestion de certaines situations. Nous souhaitons qu’un partenariat se noue entre le gouvernement et les kankansés », a affirmé Abdoul Karim Sango, ministre de la Culture, des arts et du tourisme, et d’ajouter : « nous souhaitons aussi qu’ils sachent que le gouvernement, notamment le ministère de la culture, est à leur côté ».

Selon Mahamoudou Ilboudo, membre de l’association, « il est nécessaire que l’on respecte notre culture, nos traditions afin qu’elles puissent être reconnues partout à travers le monde ».

« L’initiative des kankansé est tournée vers la recherche de la paix et du bien-être de la communauté », a déclaré Martin Zongo, détenteur d’un prix kankansé. «  J’invite le ministre de la Culture, des arts et du tourisme à voir, à se rapprocher des initiateurs des prix kankansé  afin que le ministère s’implique dans la vie de ces acteurs et accompagne cette initiative de manière à ce que d’autres ethnies puissent s’en inspirer et décider d’avoir aussi de telles initiatives », a-t-il ajouté.

Quant à Kamsoaghin Naaba, président de l’Association ‘’Kankanga’’ , les sentiments de joie et de reconnaissance, sont énormes. « Nous sommes très heureux et nous vous remercions. C’est suite à notre première activité que le ministre nous a rencontré aujourd’hui pour que nous discutions de l’avenir », a-t-il indiqué.

En rappel, la nuit des ‘’kankansé’’ s’est tenue le 29 mai dernier. Au cours de cette cérémonie, des trophées et attestations ont été remis aux acteurs de la culture.

 

Laetitia TRAORE

Stagiaire

 

Soyez le premier à commenter sur "Culture : le ministre rencontre les détenteurs du savoir endogène       "

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

un × cinq =