Crise au Togo: Vers une mediation menée par Blaise Compaore

 

La crise socio-politique au Togo inquiète les dirigeants de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Dans le but de trouver une solution au problème Togolais, une alternative relative à une médiation politique semble être trouvée. L’ex-président Burkinabé, Blaise Compaoré est pisté pour être le médiateur de la crise au Togo.

Profitant de sa proximité avec le président togolais Faure Gnassingbé et de ses bonnes relations avec l’opposition, Blaise Compaoré semble être l’homme idéal pour la médiation de la crise Togolaise.

Selon certaines sources proches du dossier, la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ou les Nations unies ne sont pas loin de solliciter l’aide de l’ex-président du Burkina Faso.

Depuis son exil doré en Côte d’Ivoire, Blaise Compaoré semble toujours avoir un poids politique dans la sous-région. Reste à savoir si l’issu de cette médiation aura les même connotations que celle de la crise ivoirienne.

capitalafrique.com

1 Commentaire sur "Crise au Togo: Vers une mediation menée par Blaise Compaore"

  1. S il n a pas pu regler se comptes rebours avant son exil dore au Faso. Le meme destin attent son poulin Togolais. Le peuple a soif de la democratie. Une famille et sa bande ne peut pas tenir un peuple plus de trois dev\cennies dans la meme galere. Nos Presidents en Afrique agissent comme des bandits une fois au pouvoir. Et peuvent pas quitter librement le pouvoir sans soulement populaire. En 2017,notre belle Afrique devrait etre epargnee de cette culture qui nous divisent. Alors que nos Challenges sont restes les memes. Depuis notre fausse independance sous la colonisation francaise. Nos Presidents africains sont tous devenus des marionettes de l Elysee. Les interets de la France sont prioritaires au detriment de la masse. Pour rester au pouvoir en dependance de leur humeur.

    Des Francs-macons Presidents sous controlle de la grande loge d Orient de la France
    une preuve pour cet asservissement eternel, nos dirigeants ont envers la France. Pays ironiquement droits des hommes?

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

trois × 4 =