Crise au CENOU : « Le nouveau DG victime d’acharnement de la part de son prédécesseur » estime-t-il

Le Centre National des Œuvres Universitaires (CENOU) traverse depuis un certain temps une crise qui oppose le nouveau Directeur Général Yacouba Ouédraogo au Directeur sortant Serge Bayala. Cette crise aurait même poussé le Directeur sortant à des sorties médiatiques où il demandait au ministre de l’enseignement supérieur de la recherche scientifique et de l’innovation à annuler la nomination de Yacouba Ouédraogo. En vue d’apporter une réponse aux propos de son prédécesseur, le nouveau DG a animé un point de presse hier mercredi 19 octobre 2016 où il a apporté lumières sur certains propos.

dsc00869 Nommé le 12 octobre dernier lors d’un conseil des ministres, le nouveau Directeur Général du  Centre National des Œuvres Universitaires (CENOU) fait aujourd’hui face à une crise qui prévaut ou qui pourrait prévaloir l’annulation de cette nomination. La passation de témoin qui était prévue pour le lundi 17 octobre a été reportée pour une date ultérieure. Qu’est ce qui explique ce report, qu’est-ce qui se passe réellement au sein du (CENOU) ? Venons-en aux faits

S’agissant du report, le nouveau Directeur Général dit ne pas savoir les raisons réelles. « J’ai été informé de ma prise de fonction par ma hiérarchie qu’est le ministère de l’enseignement supérieur de la recherche scientifique et de l’innovation qui était prévue le lundi 17 octobre 2016, mais à quelques jours avant cette date, mon supérieur m’a appelé encore pour m’informer du report de cette date sans préciser la nouvelle date ni les raisons ». Nous laisse entendre Yacouba Ouédraogo. Seulement qu’il était informé qu’une saisie de l’ASCE a été faite par le DG sortant en vue d’empêcher la passation.

dsc00875Quant à la crise qui l’oppose au Directeur sortant Serge Bayala, le directeur général Yacouba Ouédraogo dit être surpris des notes qui circulent dans les réseaux sociaux et sur les médias faisant cas de son arrestation ou de son implication dans la location d’un bâtiment de la cité universitaire à la promotrice d’un tournoi international. « Je partais au Mali pour un décès, lorsque j’ai été interpellé à Sabou environ 80 km de Ouagadougou par la gendarmerie nationale sans que je ne sache pourquoi. A ma grande surprise on me conduit à la brigade de recherche où j’ai été auditionné.

Il ressort de l’audition que le DG sortant a posé une plainte contre moi pour avoir voyagé sans son autorisation, aussi me reproche sans preuve d’avoir loué un bâtiment universitaire à Larlé et même avoir pris de l’argent. Après confrontation, la gendarmerie n’ayant pas trouvé d’accusation contre ma personne a décidé de me relâcher ». Rapporte Yacouba Ouédraogo. Précisons que ces faits se sont déroulés avant sa nomination.

Face à ces faits qu’il qualifie d’accusations, de calomnie ou de diffamation, le nouveau DG nous informe qu’il a porté contre le DG sortant Serge Bayala, la promotrice du tournoi également pour diffamation.

Du directeur régional au directeur général du CENOU

Yacouba Ouédraogo dit avoir travaillé depuis son arrivée à la direction régionale de CENOU dans « l’intérêt général » et en « collaboration avec ses supérieurs hiérarchiques ». Il s‘est dit également « toujours faire face » à tous les défis de crise que le monde estudiantin a connu notamment celle de 2015 où l’ancien directeur régional était actif, et ces efforts ont prévalu à la confiance des autorités qui l’ont nommé aujourd’hui directeur général.

1 Commentaire sur "Crise au CENOU : « Le nouveau DG victime d’acharnement de la part de son prédécesseur » estime-t-il"

  1. Article sur le nouveau Big Boss , histoire de connaitre un peu sa personnalité

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

cinq × 2 =