Crise à l’UPC : les federations UPC de l’Union Européenne demandent aux députés démissionnaires de céder leurs mandats au suppléants

Déclaration des fédérations UPC de l’Union Européenne

Ami(e)s, sympathisant(e)s et militant(e)s de L’UPC-Burkina,

L’UPC-EU voudrait, par la présente déclaration, renouveler son soutien solennel et indéfectible au parti (ses militant(e)s et son Président), suite à « l’auto-démasquage » prématuré de taupes qui, pour des intérêts et ambitions personnels, ont sacrifié contre toutes éthique et convictions, le mandat que leur avaient confié leurs électeurs.

Nous, militant(e)s et sympathisant(e)s UPC de la Diaspora-EU, soutenons sans faille et avec la même constance notre parti, de par ses idéaux et convictions, afin qu’il brille à jamais et reste l’Espoir et la réalité de ceux qui ont soif du VRAI CHANGEMENT.

Ces compromissions et trahisons révélées, en ces derniers jours, nous emmènent, tous [chaque Burkinabè], à réfléchir davantage sur le sort à réserver à un politicien qui trahit son électorat, car la pratique prend une tendance culturelle indigne !

Le mandat de député n’est, juridiquement, point impératif ! Le dol, par contre, en droit, est une manœuvre (dolosive) dans le but de tromper et induire en erreur (un votant). Le dol est sanctionné par la nullité du contrat.

L’aspect juridique n’est pas le débat actuel essentiel, certes, mais, plutôt, celui éthique :

Pouvons-nous abuser sans conséquences morales, ni sociales, de la confiance reçue de nos électeurs ?

Sans dignité, ni conviction, l’on ne peut gérer, même, une cellule familiale, que dire de la représentation du Peuple !?

 

La dignité exige, de ces « démissionnaires », de coupler l’acte avec la remise de leurs mandats aux suppléants. S’ils sont dignes de confiance, alors ils ne manqueront pas de partis d’accueils.

 

 

 

Ont signé (Nom et prénom(s) :

 

Sanou Edouard

Section UPC de France

 

 

Cyriaque Labdiedo

Section UPC de Belgique

 

Yiboula Bazier Emmanuel

Section UPC d’Espagne

 

 

Compaoré Boureima

Section UPC d’Italie

 

Sanon Wilfried Roch

Section UPC d’Allemagne

Soyez le premier à commenter sur "Crise à l’UPC : les federations UPC de l’Union Européenne demandent aux députés démissionnaires de céder leurs mandats au suppléants"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

4 − 3 =