Crash d’avions : La fiabilité de Boeing dans le doute ?

Après le crash de Boeing 737 MAX 8 “Ethiopians Airlines“ qui a emporté 159 personnes, un deuxième en moins de cinq mois après celui de lion air en fin octobre, des mesures ont été prises par certains utilisateurs dont l’Union européenne, la Chine, l’Indonésie et d’autres. En effet, ces pays ne sont plus sûrs de la fiabilité de l’appareil et ont décidé de suspendre tous les vols de leur Boeing 737 MAX. Cette nouvelle version de l’avion qui est le plus exploité au monde, fait face à de nombreuses critiques.

Cela fait deux accidents en moins de 5 mois du Boeing 737 MAX. Une situation qui a semé la panique et créé la polémique au sein des personnes concernées (navigateurs et passagers). Tandis que nombreux pays procèdent à la suspension des vols de cet avion, plusieurs entreprises aux États-Unis sont toujours en confiance avec les leurs et continuent les vols. Notons que 96 exemplaires de 737 MAX 8, ont été cloués au sol par la Chine.

Par contre, la “federal aviation administration“  impose aux constructeurs, de modifier leur système de contrôle automatique de vol, qui semble jouer un rôle dans ces crashs, sans oublier de revoir certains aspects de la formation des pilotes. Le 12 mars, la direction de l’aviation civile des États-Unis, affirmait que rien ne justifiait l’immobilisation immédiate de tous les Boeing 737 MAX. Cependant, les passagers ont refusé d’embarquer à bord de cet avion dont la fiabilité leur demeure sceptique.

Par ailleurs, un manque de confiance envers cette entreprise d’avions, lui fera perdre beaucoup en termes de chiffre d’affaires. Une annulation des différentes commandes enregistrées, pourrait faire perdre des milliards de dollars à Boeing.

Soyez le premier à commenter sur "Crash d’avions : La fiabilité de Boeing dans le doute ?"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

quatre × 5 =