Conférence nationale du développement durable : la problématique de la gestion de l’environnement au menu des échanges

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a présidé mardi, la 5ème Conférence nationale du développement durable (CONADD) à Ouagadougou sous le thème : « Économie verte et développement durable au Burkina Faso : contribution des emplois verts à la création de richesses, à la lutte contre le chômage des jeunes dans un contexte de changements climatiques ».

Le mardi 06 novembre 2018 s’est tenue à Ouagadougou, la 5ème Conférence nationale du développement durable (CONADD) qui se déroule du 06 au 07 novembre 2018 sous la présidence du Chef du gouvernement burkinabè, Paul Kaba Thiéba.

Ils sont environ 350 participants venus pour prendre part à cette 5ème Conférence. « Cette mobilisation témoigne de l’engagement des différents acteurs aux objectifs de développement durable » a affirmé le Premier ministre. A l’entendre, cette conférence tire son fondement de la volonté du gouvernement de promouvoir le développement durable à travers l’axe 3 du PNDES. C’est-à-dire, « promouvoir les secteurs porteurs pour l’économie et l’emploi » .

« La présente session de la CONADD, se tient à un tournant décisif de notre histoire. En effet, le référentiel national de développement du Burkina Faso qu’est le PNDES, est à mi-parcours de sa mise en œuvre avec des résultats forts réconfortants en matière de prise en compte des principes de développement durable », a laissé entendre le ministre de Environnement, de l’économie verte et du changement climatique, Batio Nestor BASSIERE. Pour lui, le thème choisi est une suite logique de celui de la 4e conférence et également une traduction du gouvernement vis-à-vis de l’emploi des jeunes dans la nouvelle donne de changements climatiques.

Notons que les prochaines échéances de négociations internationales sur la diversité biologique et sur le climat auront lieu respectivement du 17 au 29 novembre 2018 en Égypte et du 3 au 14 décembre 2018 en Pologne. Le ministre de l’Environnement a profité de cette occasion pour exhorter les participants à la mobilisation pour une participation effective du Burkina Faso à ce rendez-vous de négociations.

 

Soyez le premier à commenter sur "Conférence nationale du développement durable : la problématique de la gestion de l’environnement au menu des échanges"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

14 + 3 =