COMMUNIQUE DE LA PRESIDENTE DU CSC RELATIF A LA CONDUITE DES EMISSIONS INTERACTIVES

Depuis un certain temps il m’a été donné de constater une montée de l’intolérance dans les émissions interactives entrainant la diffusion de propos diffamants, injurieux, haineux et violents.

Je rappelle aux animateurs et aux modérateurs que la diffusion des émissions d’expression directe doit répondre à une éthique respectueuse de l’ordre public, de la personne humaine et de sa dignité ; ce qui exclut les injures, la diffamation et les atteintes à la vie privée.

Pour ce faire, j’invite instamment les promoteurs des médias audiovisuels concernés à veiller à la mise en œuvre des recommandations prévues dans la Charte des émissions d’expression directe signée le 29 mai 2015, à savoir :

rappeler au début de chaque émission, les règles encadrant la conduite des émissions interactives ;

mettre en place une équipe chargée d’appuyer l’animateur dans la préparation et la conduite des émissions interactives,

se doter d’équipements techniques à même de retarder la voix des intervenants de 10 secondes.

J’attache du prix au respect des règles relatives aux émissions interactives et invite les promoteurs et les animateurs à faire preuve de professionnalisme en évitant de diffuser des propos de nature à porter atteinte aux droits des personnes et à troubler l’ordre public.

Je compte sur l’engagement de tous les acteurs impliqués dans la production de contenus audiovisuels interactifs pour relever les défis qui s’imposent en matière de renforcement de la cohésion sociale.

La Présidente

Nathalie SOME

Officier de l’Ordre National

Soyez le premier à commenter sur "COMMUNIQUE DE LA PRESIDENTE DU CSC RELATIF A LA CONDUITE DES EMISSIONS INTERACTIVES"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

16 + onze =