CNEI-BF : 116,75 tonnes de vivres collectées au profit des travailleurs du secteur informel

 

Le 20 mars dernier, le président du Faso Rock Marc Christian Kaboré faisait un message à la nation dans lequel il a annoncé la mise en place de nouvelles mesures pour rompre la chaîne de propagation du coronavirus. Parmi ces mesures, nous avons entre autres la  fermeture des marchés et yaars ainsi que des marchés itinérants et les marchés de bétail, la suspension des transports en commun de personnes, etc. Depuis lors, plusieurs acteurs du secteur informel ont été durement éprouvés du fait de l’arrêt de leurs activités génératrices de revenus. C’est pourquoi, un cri de cœur avait été lancé par le CNEI-BF pour venir en aide aux travailleurs de l’économie informelle. En réponse à cet appel, plusieurs opérateurs économiques ont laissé parler leurs cœurs en leur offrant  des tonnes de vivres. La remise symbolique des vivres aux responsables des syndicats du secteur informel, a eu lieu ce mardi 07 avril 2020 par le CNEI-BF.

C’est au total 116,75 tonnes qui ont été collectées par le Conseil National de l’Economie Informelle du Burkina Faso pour être réparties entre les travailleurs de l’économie informelle. Les donateurs au nombre de quatre (04) sont le Conseil national du patronat  Burkinabè (CNPB) avec à sa tête Apollinaire Compaoré (100 tonnes de riz), le Larlé Naaba Tigré (4 tonnes de riz et 3 tonnes de maïs), le conseil régional du centre (2,75 tonnes de riz et 2,5 tonnes de farine), le ministre du commerce, de l’industrie et de l’Artisanat (10 tonnes de riz).

Pour permettre la répartition transparente des dons, impliquant une prise en compte de tous les secteurs d’activités de l’économie informelle, le CNEI-Bf a mis en place six (06) commissions pour déterminer une clé de répartition. Ainsi, la commission des marchés et yaars a reçu 65 tonnes de vivres, le transport 09 tonnes, la commission des fruits et légumes, salons de coiffure 4,5 tonnes, les autres commerçants de l’économie informelle de Ouagadougou 09 tonnes, les associations de l’économie informelle de Ouagadougou 09 tonnes, et enfin les artisans évoluant sur les sites organisés et associations d’artisans éprouvés ont reçu 03 tonnes.

Les bénéficiaires se sont dits très contents d’avoir reçu les dons car, même si c’est insuffisant pour le moment selon eux, cela les soulagera un temps en attendant le soutien du gouvernement.

 

 

 

Soyez le premier à commenter sur "CNEI-BF : 116,75 tonnes de vivres collectées au profit des travailleurs du secteur informel"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

5 + 13 =