Centre régional africain d’administration du travail : Le Burkinabè Arsène Armand HIEN, nouveau Directeur

 

L’ancien Ministre Arsène Armand HIEN a été porté à tête de la Direction du Centre Régional Africain d’Administration du Travail (CRADAT) basé au Cameroun, le jeudi 13 juin 2019 à Genève en Suisse. Le candidat du Burkina Faso a été recruté en marge de la 108 ème session de la Conférence internationale du travail.

L’inspecteur du travail, Arsène Armand HIEN, est le nouveau Directeur du Centre Régional Africain d’Administration du Travail (CRADAT). Le candidat du Burkina Faso a été choisi après un examen à huis clos des dossiers de candidatures par le Conseil d’administration représentant les 18 Etats-membres du CRADAT que sont le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, la République Centrafricaine, la Côte-d’Ivoire, Djibouti, le Congo, la République Démocratique du Congo, le Gabon, la Guinée, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Rwanda, le Sénégal, le Tchad et le Togo.

Placé sous la responsabilité du Conseil d’Administration, le Directeur du CRADAT sera chargé principalement d’organiser et diriger le Centre sur toutes les questions relatives à son bon fonctionnement efficace et efficient. Ancien conseiller du Ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Sécurité Sociale, ancien ministre délégué à l’Alphabétisation et à l’Education non formelle, Arsène Armand HIEN aura également en charge la programmation, l’exécution et la coordination des activités techniques du Centre dans le cadre des décisions prises par le Conseil d’Administration. Il assurera le Secrétariat Permanent du Conseil d’Administration et sera l’ordonnateur du budget du Centre.
Le Directeur du CRADAT, au niveau du siège du Centre à Yaoundé au Cameroun, aura le rang protocolaire de Chef de Mission Diplomatique des organismes spécialisés de l’Union Africaine.

Le CRADAT est un organisme intergouvernemental autonome qui assure la formation, la spécialisation, le perfectionnement, le recyclage des cadres des administrations et services publics du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle, de la santé au travail, du travail des enfants, des ressources humaines, des cadres syndicaux et gestionnaires d’entreprises, des responsables d’organisations professionnelles des Etats-membres.

Le dossier du candidat Arsène Armand HIEN a été parrainé par le Ministre burkinabè en charge du Travail, Pr Séni Mahamadou OUEDRAOGO, qui enregistre ici son deuxième succès en 2019 à l’international, après avoir porté le Burkina Faso à la présidence du Comité technique spécialisé sur le développement social, le travail et l’emploi (CTS-DSTE-3), lors de sa troisième session tenue du 1er au 05 avril dernier à Addis-Abeba en Ethiopie.

DCPM/MFPTPS

Soyez le premier à commenter sur "Centre régional africain d’administration du travail : Le Burkinabè Arsène Armand HIEN, nouveau Directeur"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

huit + seize =