Burkina : Sécurisation du Label Faso Dan Fani

 

La cérémonie de signature du protocole d’accord entre le Ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat (MCIA) et la Maison de l’entreprise du Burkina Faso (MEBF), s’est tenue dans l’après-midi de ce jeudi 02 juillet 2020 à Ouagadougou. Cette signature du protocole d’accord rentre dans le cadre de la sécurisation, la reproduction et la traçabilité du Label Faso Dan Fani.

En présence du ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat, et du Directeur général de la MEBF, cette cérémonie est suivie de la remise d’Agréments à huit (08) structures de la région du Centre .

Selon Lancina KI, Directeur général (DG) de la MEBF, cette cérémonie marque l’aboutissement d’un processus majeur à savoir, celui de l’application de label sécurisé « Faso Dan Fani » .  « En notre qualité de structure d’appui au secteur privé, nous saluons vivement cette initiative du gouvernement au regard de son impact positif sur la protection des intérêts des acteurs, notamment les producteurs du Faso Dan Fani » , a déclaré le DG de la MEBF. A l’entendre, leur contribution ici porte particulièrement sur la sécurisation des produits et des emballages par leur solution brevetée qui a fait ses preuves à travers le monde.

Il a fait savoir que l’opérationnalisation du dispositif, est le fruit de travail d’une équipe composée d’agents du MCIA et de la MEBF dans une synergie constructive qui est donc arrivée aux résultats partagés ce jour avec satisfaction. Le DG a saisi cette occasion pour remercier et rassurer le ministre que la MEBF mettra tout en œuvre pour le bon fonctionnement du dispositif mis en place pour la sécurisation et la traçabilité du Label Faso Dan Fani.

« La cérémonie de signature du protocole d’accord cet après-midi, marque le top départ de l’utilisation du Label Faso Dan Fani pour la confection et la commercialisation par les structures agréées des pagnes Faso Dan Fani labellisés au niveau national qu’international » , a laissé entendre Harouna Kaboré, ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat. Conscient que « Rien n’est plus proche du vrai que le faux » comme le disait Albert Einstein, et dans le souci de préserver l’authenticité du Label Faso Dan Fani et de protéger les consommateurs, « j’ai instruit mes structures compétentes de réfléchir de manière collégiale et holistique à l’effet de proposer un mécanisme simple, sécurisé, fiable avec une traçabilité accessible au consommateur en vue de favoriser une mise sur le marché du pagne labellisé Faso Dan Fani. C’est dans cette optique que le dispositif CERTIDOC de la MEBF a été identifié » , a expliqué Harouna Kaboré.

Comme tout protocole d’accord, celui-ci comporte notamment des droits et des devoirs. Alors, le ministre a tenu à inviter chaque acteur à jouer pleinement et consciencieusement son rôle afin que ce « label emblématique Faso Dan Fani » puisse produire les effets escomptés à la satisfaction des femmes et des jeunes du Burkina Faso.

 

Soyez le premier à commenter sur "Burkina : Sécurisation du Label Faso Dan Fani"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

cinq × 3 =