Burkina : Le ministère de la communication réfléchit sur son rôle dans la gestion des crises

 

Le ministère de la communication et des relations avec le parlement (MCRP) a tenu, jeudi 23 juillet 2020, un Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM). Il s’est agi pour le ministère, d’évoquer bon nombre de questions dont entre autres la question de la Covid-19, de la sécurité et celle des élections.

Tenu sous le thème « place et rôle du MCRP dans la gestion des crises », ce CASEM permet de jeter un coup d’œil sur les objectifs à mis-parcours « fortement pénalisés par les restrictions budgétaires liées à la Covid 19 », selon le ministre de la communication et des relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou.

C’est une occasion de dresser un  bilan a mis-parcours en termes d’exécution physique et financière. A en croire le premier responsable du ministère, « de l’analyse du bilan des activités revues pour tenir compte de la régulation budgétaire, indique une amélioration de la performance du ministère, même si beaucoup d’efforts restent à fournir. » Cette évaluation permettra, à travers ce CASEM des thématiques développées, de renforcer les actions menées afin d’assurer de façon efficace la politique du gouvernement en matière de communication. « Plus qu’un bilan d’exercice, ce conseil d’administration a été pour nous, l’occasion d’examiner les grands défis qui se présentent à nous et d’analyser globalement les orientations stratégiques à opérer par notre département. », a fait savoir Rémis Fulgance Dadjinou,

La réflexion du jour a beaucoup porté sur la place du ministère de la communication dans le cadre des élections et de toute communication de crise qui puisse subvenir au pays. A quelques mois des suffrages, le ministre de la communication se trouve dans son rôle d’interpeller les responsables d’organes de presse sur le rôle et surtout leur responsabilité dans la couverture des campagnes électorales et des scrutins. Ainsi, il les invite à plus d’engagement et à prendre toutes les dispositions utiles et nécessaires afin de consolider les acquis et renforcer les performances du département.

Soyez le premier à commenter sur "Burkina : Le ministère de la communication réfléchit sur son rôle dans la gestion des crises"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

8 − six =