Bilan-Hadj 2016: Le plus jeune pélerin a 22 ans et le plus vieux 88 ans

Le Hadj 2016 est bouclé. Tous les pélerins sont retourné au bercail après avoir accompli le 5ème pillier. C’est ce qui ressort de la conférence de presse que le ministre Simon Compaore a animé dans la matinée du 27 octobre à la salle de conférence duministère de l’administation territotirale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure. Cette présentation a connu la présence des plus hautes autorités islamiques.

D’entrée de jeu le ministre est revenu sur les conditions difficiles du hadj 2016 qui s’est déroulé dans un contexte de crise de confiance entre certains acteurs à l’issu du hadj 2015 née des conséquences financières du coup d’Etat du 16 septembre et qui a empêché 892 personnes d’accomplir le hadj.

Devant cette réalité il a “ fallu adopter une approche inclusive tenant compte de tous les acteurs directs étatiques et non étatiques”, nous fait comprendre le ministre en charge du culte au Burkina.

A la suite, le ministre a personnellement assisté à 12 réunions avec les principaux acteurs du hadj. Ces réunions avaient comme finalité de dissiper la crise de confiance entre acteurs suite au hadj 2015 et de garantir la transparence dans le mécanisme d’organisation du Hadj. Trois missions préparatoires en terre sainte ont été organisées toujours dans le cadre du pélerinage.

Cette année, le recrutement des 5500 pélerins s’est faite de façon concurrentielle, parce qu’il a été développé une plateforme qui laisse peu de place à la tricherie.

Après les différentes phases d’inscription, qui se sont d’ailleurs bien déroulées, les pélerins ont pu prendre leur vol du 31 août au 5 septembre et la période de rétour s’est déroulée du 03 au 12 octobre.

Une fois en terre sainte les pélerins ont bénéficié de l’accompagnement de 12 personnes dont 3 médecins offert gratuitement par l’Etat. Des statistiques fournis par l’équipe médicale, il ressort que 6960 personnes ont été consultées, 39 cas référés dans des hôpitaux saoudiens. Malheureusement il y a eu 5 cas de décès, dont 4 hommes et 1 femme.

Par rapport aux statistiques des pèlerins, le ministre a annoncé que sur les 5200 pèlerins attendus pour les vols charter, 5191 ont pu effectivement prendre part au voyage . Trois cents (300) autres pèlerins ont voyagé par des vols réguliers, au regard de leurs situations administratives ou professionnelles.

Ceux qui n’ont pas pu voyagé ont été vistime d’accidents, ou de maladies, et même de décès.

En revanche pour ceux qui ont pu effectruer le voyage, la moyenne d’âge des pélerins de sexe masculins est de 55 ans contre 54 ans chez les pélerins de sexe féminin. Le plus âgé des pélerins de sexe masculin a 88 ans contre 86 ans chez les pélerins de sexe féminin. Dans les deux cas, le pélerin le moins âgé a 22 ans.

D’un avis général l’organisation du Haji 2016 a été une réussi, mais des difficultés ont existé. On note les demandes tardives d’établissement de passeports par les candidats, la dualité des règles juridiques et des procédures administratives applicables au hadj, le non respect des directives du comité de suivi par certaines agences de voyages et la différence de régime alimentaire.

Soyez le premier à commenter sur "Bilan-Hadj 2016: Le plus jeune pélerin a 22 ans et le plus vieux 88 ans"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

3 × cinq =