Art graphique et plastique : Rencontre d’échanges avec les membres du BBDA à Ouagadougou

 

Une rencontre d’échanges se tient à Ouagadougou ce mardi, avec les membres du Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA) dans le domaine de l’art graphique et plastique. En effet, il s’agit pour les participants, d’approfondir leurs connaissances sur le processus de la documentation et de la répartition des droits.

Pour réduire le nombre de plaintes des différents titulaires de droit, le Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA) a organisé une rencontre d’échanges ce mardi 19 novembre 2019 à Ouagadougou, avec ses membres. A cette occasion, une cérémonie de lancement des travaux s’est déroulée en présence du Directeur général de cette structure.

Dans le statut, selon Wahabou BARA dit Walib Bara, Directeur général (DG) du BBDA, il est question de mettre en place des commissions techniques et d’identification des œuvres littéraires et artistiques afin de pallier à toutes contestations en terme de déclaration. Dans le domaine des arts graphiques et plastiques « qui est un domaine très pointu, il était important de mettre en place cette commission technique et d’identification des œuvres d’art graphique et plastique » , a laissé entendre le DG du BBDA. Et de poursuivre qu’après avoir mis cette commission en place qui a statué sur l’état des différentes déclarations au niveau du BBDA, il était important que cette commission « composée d’experts dans le domaine des arts graphiques et plastiques » , puisse rencontrer les différents titulaires de ces œuvres pour expliquer le mécanisme de fonctionnement de cette commission, puis recueillir des observations et suggestions afin de pouvoir se perfectionner.

A entendre Walib Bara, le souhait est de pouvoir fédérer les intelligences, parce que « le domaine des arts graphiques et plastiques, c’est un domaine très pointu » . Pour lui, le domaine de l’art de façon générale et de l’art graphique de façon spécifique, subit aujourd’hui de nouvelles mutations dues aux technologies et à la recrudescence des atteintes faites à ces œuvres. « Donc l’idée, c’est qu’on puisse ensemble recueillir les observations des différents titulaires de droit dans ce domaine, mais également, que la commission technique puisse expliquer la procédure de son fonctionnement et qu’ensemble, on puisse accompagner la dynamique de ce nouvel outil qui est à la disposition du BBDA pour éviter, sinon à défaut, réduire le nombres de plaintes » , a conclu monsieur Bara.

Quant à Christophe Sawadogo artiste peintre, les échanges du jour vont porter autour des notions d’abstraction et de stylisation dans la création. Selon lui, il y a un réel besoin aujourd’hui pour les différents artistes praticiens, de savoir comment s’aligner ou encore perfectionner leurs œuvres en tenant compte de certaines connaissances et réalités du milieu.

Au cours de cette rencontre, les participants auront l’occasion d’échanger sur la création d’œuvres d’art graphique et plastique, l’abstraction et stylisation, le processus de documentation des membres et des œuvres dans le domaine de l’art graphique et plastique, sans oublier les techniques de répartition des droits dans ce domaine.

 

 

Soyez le premier à commenter sur "Art graphique et plastique : Rencontre d’échanges avec les membres du BBDA à Ouagadougou"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

douze − deux =