Finale de la coupe du Faso : « Une finale ça se joue et ça se gagne » et pour gagner, « il faut marquer des buts » dixit Kamou Malo

Après son sacre au championnat national de première division, les faucons de Kamou Malo iront à la conquête de leur deuxième titre national. Une conquête qui ne leur sera pas facile puisqu’ils auront en face, un autre poids lourd de la coupe du Faso. Il s’agit des électriciens de Seydou Zerbo dit Khrol. Une équipe qui a terminé 8e du championnat mais qui a terrassé de grosses pointures sur son chemin pour arriver en finale. Au regard des tendances, on pourrait sans doute se dire que le public assistera à une grande finale de la coupe du Faso ce vendredi 5 août.

DSC08251Du côté des faucons comme chez les électriciens, le rendez-vous sera capital à en croire les coachs. « C’est un match-enjeu pour moi et pour toute l’AS SONABEL et nous allons nous battre afin de garder dans sa galerie une coupe du Faso ». Ce sont là les propos de Seydou Zerbo qui entend miser sur son effectif pour remporter son premier titre. Conscient de la performance de l’équipe adverse pour l’avoir entrainée, l’entraîneur compte mettre en place un système d’attaque et défensif solide pour contrecarrer le plan de Kamou Malo. Un système qui a d’ailleurs fait ses preuves lors des rencontres entre les deux équipes au championnat. Khrol déplore cependant l’absence de son défenseur central Maxime Ouattara qui est parti au Maroc pour un test.

Pour Le capitaine de l’équipe de l’AS SONABEL, le mental est là, l’équipe est « prête » physiquement et intellectuellement pour aborder le match avec sérénité. « Nous connaissons très bien l’équipe et nous allons nous battre, se donner le meilleur de nous-même pour remporter ce trophée », poursuit-il tout en déplorant également l’absence du défenseur central.

DSC08244Les Faucons quant à eux peuvent compter sur son effectif qui est au complet. « Une finale, ça se joue et ça se gagne » et pour gagner, « il faut marquer des buts », nous fait savoir le coach Malo. Pour lui, il n’est pas permit à tout le monde d’avoir l’occasion de doubler toutes les saisons et ne compter pas laisser cette occasion qui lui a été offerte. Le capitaine de l’équipe également qui a assisté à cette conférence se dit confiant et compte remporter son deuxième trophée de l’année.

Avant la finale du 5 août, les fans du ballon rond vivront le jeudi 4 août la finale de la coupe du Faso féminine. Cette finale opposera les princesses deuxièmes du championnat de leur catégorie aux étincelles qui sont 4 e. Les deux équipes également comptent donner le meilleur d’elles nous confie les entraîneurs. Cette finale sera présidée par madame Sika Bella Kaboré, première dame du Faso. Celle des hommes sera jouer en présence du président du Faso.

Sekou OUEDRAOGO

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter sur "Finale de la coupe du Faso : « Une finale ça se joue et ça se gagne » et pour gagner, « il faut marquer des buts » dixit Kamou Malo"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

un × 2 =