Appel de Manéga : Le comité s’intéresse à la situation des déplacés

 

Dans la soirée de ce jeudi 04 juillet 2019, le comité de l’Appel de Manéga a tenu une conférence de presse à Ouagadougou. Face aux Hommes de Médias, les membres ont lancé un appel à toutes les bonnes volontés à se pencher sur la situation des déplacés de l’arrondissement 9.

L’arrondissement n°9 de Ouagadougou est un lieu qui abrite des déplacés. Femmes, enfants mineurs et vieilles personnes, tous en détresse y vivent. Suite à une visite sur les lieux le mardi 02 juillet dernier par des membres du comité, le message du SOS est clair. La communauté est appelée à sauver des vies. En effet, les membres du comité de l’appel de Manéga y ont constaté des risques d’un désastre humanitaire lié à la promiscuité et à la surpopulation extrême des maisons.

Dès lors, le SOS interpelle non seulement les autorités du Burkina Faso, les responsables d’ONG et des organismes œuvrant dans l’humanitaire, mais aussi les leaders de la société civile à s’attarder sur leurs conditions de vie. Alors, les habitants de l’arrondissement n°9, toutes les bonnes volontés et les différentes personnalités, sont également invités à trouver des solutions idoines.

Par ailleurs, il est important que tout un chacun fasse un effort afin de changer les conditions de vie de ses populations. Il faudra apporter aussi bien de la nourriture que des médicaments et une assistance médicale sur ces sites.

Selon, Fatimata VICENS signataire de la première promotion, l’appel de Manéga est une initiative pour la consolidation de la paix et du vivre ensemble. « Il n’est pas normal qu’il y ait la misère juste à côté de nous et qu’on ne réagisse pas », a-t-elle soutenu.

« Ce discours appelle à la paix, à l’unité, au dialogue, au consensus. Le rôle des signataires est de porter le message à un plus large public », a déclaré Lookman SAWAGODO, porte-parole du comité et d’ajouter : « on ne s’intéresse pas seulement aux déplacés de l’arrondissement 9, le cas de tous les déplacés nous tient à cœur ».

Pour le moment, selon lui, les signataires n’ont pas encore reçu leur appel. Néanmoins, il y a une synergie d’action entre eux et le comité afin que les différents signataires puissent travailler comme d’habitude, tout en intégrant des messages de l’appel.

A en croire le porte-parole du comité, le profil des signataires diverge. « Nous y avons des députés de l’Assemblée Nationale, des anciens ministres, des sportifs, des candidats à la présidence, des élus locaux, des juristes, des chefs coutumiers, des cadres de l’armé, des étudiants, etc« , a-t-il précisé.

 

Laetitia KABORE

Stagiaire

 

Soyez le premier à commenter sur "Appel de Manéga : Le comité s’intéresse à la situation des déplacés"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

13 + 1 =