Affrontement sanglant à l’Ouest du Burkina : trois (03) personnes décédées

Le mercredi 12 septembre 2018, un affrontement sanglant a eu lieu à l‘Ouest du Burkina Faso précisément à Koredougou, département de Karangasso Vigué, situé dans le Houet. Le bilan fait état de trois (03) morts.

Les groupes d’auto-défense ne sont pas les bienvenus dans tous les villages du Burkina Faso. C’est le cas de la province du Houet précisément dans le village de Koredougou. Des groupes d’auto-défense communément appelés Kolgweogo sont rentrés en confrontation avec la population.

En effet, c’est suite à une tentative de démolition des bases de Kolgweogo dans cette localité, qu’il y a eu une confrontation sanglante entre ces derniers et les dozo. Face à cette situation, un bilan de trois morts a été enregistré dont deux (02) personnes du côté des Kolgweogo et un (01) décès chez les dozo.

En rappel, le Gouverneur de la Région des Hauts-Bassins, à travers un arrêté, avait tenu à informer l’opinion publique que la création et l’installation de ces genres de groupe sont strictement défendues.

« Article 1 : En raison des troubles ou menaces de trouble à l’ordre public et en l’absence de consensus de la population de la zone d’implantation et d’intervention, il est strictement interdit dans la Région des Hauts-Bassins, la création et l’installation de groupes d’auto-défense et/ou Structures Communautaires Locales de Sécurité (SCLS) quelle que soit la dénomination » . C’est l’un des articles de cet arrêté.

 

 

Soyez le premier à commenter sur "Affrontement sanglant à l’Ouest du Burkina : trois (03) personnes décédées"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

dix-huit + 2 =