13ème édition du Prix de l’Excellence : L’Association METBA récompense les acteurs de l’éducation

 

Sous la présidence des professeurs Stanislas OUARO, ministre de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langue et Léonie Claudine LOUGUE/SORGHO, ministre de la santé et sous le parrainage de Dr Tambi Samuel KABORE, Coordonnateur national de l’Unité de Coordination de la formulation du second compact du Burkina, la cérémonie officielle du prix de l’excellence scolaire, dédiée aux acteurs du monde scolaire s’est tenue samedi dans la province du Boulkiemdé.

La fête de l’excellence au bénéfice des acteurs de l’éducation, s’est tenue ce samedi 13 juillet 2019 dans la commune de Siglé. Sous le thème : « Excellence, facteur de culture de la paix en milieu scolaire », la 13ème édition du Prix de l’Excellence est une initiative de l’Association METBA qui galvanise les acteurs du monde éducatif à œuvrer pour une quête permanente d’une éducation et d’une formation de qualité.

Cela fait 13 années d’éditions du Prix de l’Excellence que l’Association METBA organise dans l’enseignement primaire en collaboration avec la Direction provinciale en charge de l’enseignement de base, les maires des communes, le personnel d’encadrement, et les associations de parents d’élèves. Autant de temps que nombreux sponsors, les donateurs, et les bonnes volontés de cette association, consacrent une partie de leurs ressources pour encourager les enfants et le personnel de l’encadrement dans la quête de l’excellence au Burkina Faso.

A l’occasion de cette cérémonie, le maire de la commune de Siglé, Ouiya Bertin a souhaité la bienvenue à ses hôtes avant de présenter brièvement la situation de l’éducation dans sa commune. En effet, l’enseignement primaire dans la commune compte 38 écoles dont 04 privées avec un effectif global en 2019 de 8472 élèves dont 4146 filles et 4326 garçons, avec deux (02) circonscriptions de base (siglé1 et siglé2) qui assurent l’encadrement de ces écoles. Malgré les conditions difficiles pour un effectif des enseignants au nombre de 247 dont 135 femmes et 112 hommes, les acteurs du primaire ont encore fait de bons résultats au certificat cette année. Sur 1032 candidats présentés, 667 ont réussi au Certificat d’études primaires (CEP), soit un taux de succès de 64,63%.

« Au nom du conseil municipal et profitant de cet instant solennel, je voudrais féliciter les artisans de ce succès que sont les enseignants, les encadreurs pédagogiques, ainsi que toute la communauté », a laissé entendre le maire de Siglé. Monsieur Ouiya a invité tous les acteurs de l’éducation à redoubler d’ardeur et de travail parce que la « société est très regardante vis-à-vis de l’éducation des enfants ». Le maire a tenu également à les rassurer de la capacité de la commune à accueillir l’ensemble des nouveaux certifiés.

« Je voudrais adresser tout d’abord mes très vives félicitations aux différents lauréats pour les brillantes performances aux examens scolaires de l’année 2019 et qui leur valent cette distinction en ce jour mémorable », a déclaré Soundo Abraham, Haut-commissaire de la province du Boulkiemdé, représentant du ministre de l’Education nationale. Pour lui, c’est juste pour encourager les meilleurs, évidemment au-delà des résultats qui peuvent être plus ou moins bons. « Je note avec grande satisfaction que les multiples obstacles qui ont jalonné l’année scolaire écoulée, ne vous ont pas empêché de démontrer par ces brillants résultats, que la persévérance et l’assiduité viennent toujours à bout de toutes les adversités », a-t-il soutenu, avant de saluer tous ceux qui ont contribué à l’organisation de cette cérémonie.

Quant à Agnès Yaméogo/Kanzamé, Directrice provinciale en charge de l’éducation, les résultats de cette année sont plus ou moins satisfaisants. « Être satisfait c’est trop dit, mais on peut tirer une petite satisfaction dans la mesure où nous avons pu atteindre la moyenne de 50%, compte tenu de ce que nous savons qui a dû émailler l’année scolaire en terme de turbulences et d’insécurité », a-t-elle déclaré. A l’entendre, l’initiative de l’association METBA d’organiser le prix de l’excellence, est une initiative dont la noblesse n’est plus à démontrer. « C’est donc le lieu pour moi de réitérer à l’endroit des membres de la structure, les remerciements et la reconnaissance de la commune éducative« , a-t-elle indiqué.

« En organisant cette fête de l’excellence au bénéfice des acteurs de l’éducation, les promoteurs s’engagent ainsi dans une entreprise encourageante et incitatrice, qui va à l’évidence, galvaniser les apprenants, enseignants et parents à œuvrer pour une quête permanente d’une éducation et d’une formation de qualité, et par la même occasion cultiver le sens du travail bien fait », a indiqué le parrain de la cérémonie, Dr Tambi Samuel Kaboré. « Cela signifie que pour inculquer ces valeurs sociétales à nos enfants, il est indispensable que nous soyons pour eux, des modèles de premier rang » , a-t-il ajouté.

Il faut noter que l’édition 2019 a donné l’occasion de récompenser 79 lauréats au total dont 24 pour le compte de la commune de Siglé. Au terme de la session scolaire, la province du Boulkiemdé a enregistré 10136 admis sur 20214 candidats présentés, soit un taux de succès de 50,14%.

La prochaine édition du prix de l’Excellence METBA à l’école, se tiendra dans la commune de Péla. Un flambeau a été remis au maire de ladite commune à cette occasion.

Soyez le premier à commenter sur "13ème édition du Prix de l’Excellence : L’Association METBA récompense les acteurs de l’éducation"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

11 − 11 =