Fête de l’indépendance à Tenkodogo : « il faut d’abord connaître son pays » , Alassane Bala Sakandé

 

Dans le cadre de la célébration de l’indépendance du Burkina Faso, une compétition inter-établissement a été organisée dans l’après-midi du lundi 9 décembre à Tenkodogo. Organisée par l’association DUCOUP, l’objectif de cette activité est de former les élèves dans l’apprentissage, la culture générale.

Dénommée « les cracks de la Nation », le concours inter-établissement a été présidé par le président de l’Assemblée nationale (AN), Alassane Bala Sakandé. Il s’agit d’une compétition qui vise à primer les meilleurs établissements. Avec 16 au départ, deux établissements sont allés en finale à la quête du grand prix. En effet, le lycée Riallé était en face du lycée départemental de Zabré. Cette activité est une opportunité pour le président de l’Assemblée Nationale, de donner son intention de perfectionner les prochaines éditions de ce jeu concours, en accompagnant l’organisation qui a eu l’idée d’initier cette activité chaque 11 décembre.

« S’il y a des structures qui se sont déjà organisées pour faire des choses comme ça, l’AN se doit de les accompagner. Ça ne sert à rien de créer encore une autre structure pour organiser une autre compétition pour les élèves à partir du moment où il y a de bonnes volontés sur le terrain », a laissé entendre Bala Sakandé. Pour lui, il faut intégrer cette organisation pour permettre la meilleure réussite des éditions à venir.

Avec 65 points sur 150, le lycée départemental de Zabré a remporté ce jeu concours face au lycée Riallé qui n’a pu obtenir que 20 points sur 150. Ainsi, le vainqueur remporte un million de FCFA, en plus de nombreux lots, et l’établissement 2ème de la compétition à savoir, le lycée Riallé, remporte la somme de 800.000 FCFA. Le lycée Barack Obama de Ouagadougou, 3ème du jeu concours, remporte la somme de 600.000 FCFA. Par ailleurs, le président de l’Assemblée Nationale a primé tous les établissements qui ont pris part à la compétition avec la somme de 80.000 FCFA. D’après son propos, personne n’a gagné, personne n’a perdu, « c’est l’éducation, l’enseignement au Burkina Faso qui a triomphé. »

Après avoir suivi, avec attention, les questions qui ont été posées lors de ce jeu concours, Alassane Bala Sakandé a invité le comité d’organisation à beaucoup plus se pencher sur les questions qui concerne le Burkina Faso. « Aller puiser dans les terroirs, tout ce qui concerne notre chère nation, le Burkina Faso » car pour lui, « il faut d’abord connaître son pays. »

En rappel, le 11 décembre 2019 marque la célébration du 59ème anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso. Cette fête nationale sera célébrée à Tenkodogo dans la région du Centre-Est.

Soyez le premier à commenter sur "Fête de l’indépendance à Tenkodogo : « il faut d’abord connaître son pays » , Alassane Bala Sakandé"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

11 − 1 =