Sécurité-Burkina: Vers la mise en place d’un centre d’alerte précoce

Le représentant de la CEDEAO au Burkina Faso, Mohamed DIAKITE s’est entretenu avec le premier ministre Paul Kaba Thiéba le 10 janvier 2017. Ils ont échangé sur la mise en place du mécanisme d’alerte précoce de la CEDEAO.

« La CEDEAO part du principe qu’il est toujours mieux  de prévenir les crises que de les résoudre » et c’est  dans ce cadre que la CEDEAO veut déployer un mécanisme afin de prévénir ces crises. A sa sortie d’audience avec le premier ministre Paul Kaba Thiéba, le représentant de la CEDEAO au Burkina Faso a avoué que le Burkina est « très avancé » dans la mise en oeuvre de ce dispositif , parce que le Président Roch à déjà signé un décret pour permettre l’opérationnalisation de ce centre national. De plus l’infrastructure de base est disponible. « Nous sommes dans la phase de préparer les recrutements et la logistique. On espère que ce centre sera opérationnel à partir du mois de mars de cette année » a -t-il confié. Le siège du centre régional d’alerte précoce de la CEDEAO se trouve à Abuja.

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter sur "Sécurité-Burkina: Vers la mise en place d’un centre d’alerte précoce"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*