Pub Evénéments

WILL.COM SARL communément appelé WILL TELECOM est une société burkinabé spécialisée dans la vente et (...) suite...
PUB PROMOTION

[
Logiciels piratés : bénéficiez d’une offre exceptionnelle de régulation]

EZIF Ouaga


L’établissement Zoungrana Issa et Frères EZIF est un établissement spécialisé dans la vente de motos (...) suite...
évènement


Institut de Formation Colbert Année académique 2011/2012 Brevet de Technicien Supérieur Diplôme (...) suite...

Photo de la semaine


voici ce qui reste de l’avion air Algerie après le crash. suite...
Nos dossiers

* Le Burkina Faso en 2012 : Que nous réserve la suite de l’année ?

* IFC : le CAMES n’a pas vocation de reconnaître une école

* Tertius Zongo aux étudiants : la réussite a un prix à payer

_ *SAGA MUSIQUE, SMARTY : Et enfin des mots sortirent de la bouche de la carpe.

* La mort tape à la porte d’Akissi delta va-t-elle ouvrir ?

* On ne verra plus Marie Laure

Presse Partenaire

 

Les éditions Faso Actu, votre quotidien en ligne sur le www.faso-actu.net est à l’Immeuble BOA koulouba 2é étage ; avenue Président Sangoule Lamizana. Bureau : 00226 50 50 91 92/ cel : 00226 70 01 34 94/ Ouagadougou BF/ fasoactu yahoo.fr/ e-mail : info faso-actu.net


Quand les jeunes leaders d’Afrique reflechissent sur l’avenir du continent noire !!!

Ouagadougou la capitale burkinabé accueille du 20 au 22 décembre 2013, le 3ème Sommet Panafricain des Jeunes Leaders des Nations Unis sous le thème « Contributions et réflexions des jeunes sur le cadre conceptuel de l’agenda post 2015 ». Le Maroc passe ainsi le flambeau au pays des hommes intègres. L’ouverture officielle du présent Sommet est intervenue ce jeudi 20 décembre 2012 au pavillon du soleil levant du Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou SIAO sous le très haut patronage du Président du Faso, son Excellence Monsieur Blaise COMPAORE, la présidence de son Excellence Monsieur Luc Adolphe TIAO, Premier Ministre du Burkina Faso, le parrainage de M. François COMPAORE, conseiller spécial du Président du Faso et sous l’égide du Ministère de la Jeunesse, de la Formation professionnelle et de l’Emploi du Burkina.

Après Dakar au Sénégal en 2004 et Ifrane au Maroc en 2005, Ouagadougou abrite ce 3ème Sommet qui se donne pour objectif de : « Créer une plateforme pour faciliter la participation des jeunes des cinq régions d’Afrique au développement de l’agenda post 2015 ».
A la suite de la communauté internationale qui a déjà entamé des réflexions dans le cadre de l’agenda de développement post 2015, les jeunes entendent apporter leurs contributions pour l’atteinte des OMD en 2015 et pour l’élaboration d’un plan de développement post 2015.
Le thème « Contributions et réflexions des jeunes sur le cadre conceptuel de l’agenda post 2015 » a été choisi pour répondre à l’initiative de l’ONUSIDA « CrowdOutAISS » lancée en 2011 sur le leadership des jeunes dans la riposte au SIDA. Le directeur exécutif de l’ONUSIDA, M. Michel SIDIBE, présent à ce Sommet s’est dit satisfait des résultats des OMD dans la lutte contre le SIDA et a félicité le Burkina Faso qui est un exemple de succès avec un taux de prévalence de 7% en 1997 à 1% en 2010. Ce mérite, il l’a également attribué au chef de l’Etat burkinabé qui s’engagé corps et âme dans l’éradication de cette pandémie.
La cérémonie marquant l’ouverture officielle a été ponctuée d’allocutions de diverses personnalités conviées à ce Sommet Panafricain des jeunes leaders.
Tous les intervenants sont unanimes que le bilan à mi-parcours des OMD est satisfaisant au vue des avancées significatives notées dans les domaines clés du développement tels que l’éducation, la santé, l’assainissement, la lutte contre la pandémie du SIDA et la pauvreté mais il reste cependant beaucoup à faire.
Selon le Président ouest africain du ROJALNU, M. Alioun GUEYE, l’Afrique souffre toujours de maux comme le VIH SIDA, la mal gouvernance, les conflits, le chômage des jeunes et les jeunes se doivent de lutter pour une Afrique démocratique, paisible, développée avec une jeunesse impliquée dans les prises de décisions.
De l’avis du Président du Sommet, son Excellence M. Luc Adolphe TIAO, représentant son Excellence M. Blaise COMPAORE, patron du Sommet, les acquis dans la réalisation des OMD sont réels et continuent de s’accroître : « Le rapport 2012 sur les OMD nous montre des indicateurs très satisfaisant. Ainsi, nous constatons que le nombre de personnes vivant dans la pauvreté extrême ainsi que les taux de pauvreté ont décliné dans toutes les régions en développement… Dans le domaine de la lutte contre le VIH/SIDA, l’accès au traitement pour les personnes vivant avec le VIH s’est accru ».
L’émergence d’une société doit s’appuyer sur la participation effective et efficace de sa jeunesse aux grands chantiers de développement dixit le Premier Ministre et ce présent Sommet en est un.

En effet, à travers des panels sur diverses thématiques et des travaux en plénières, ce Sommet servira de tremplin aux jeunes pour partager les différentes expériences de succès en matière de lutte contre le VIH SIDA, évaluer la mise en œuvre des engagements pris par les jeunes lors du Sommet de Bamako, démontrer leur leadership dans les efforts pour l’atteinte des OMD et apporter leurs contributions à la réflexion du groupe d’experts mis en place par le Secrétaire Général des Nations Unis sur l’agenda des OMD post 2015.
Ils sont au total 300 jeunes venus de 35 pays pour prendre part à ce 3ème Sommet Panafricain des Jeunes Leaders des Nations Unis à Ouagadougou. La cérémonie s’est achevée avec la remise du document sur les recommandations du forum d’Abidjan au gouvernement burkinabé par les jeunes.

Delphine. T


Publicité

Forum
samedi 26 juillet 2014
Par LASSANE OUEDRAOGO

Toute mes condoléances pour notre cher ami Cesar il restera marquer longtemps dans nos (...) suite...
Newsletter
Adresse email :  
Inscription
Désinscription

centre culturel islamique AEEMB


Citation de la semaine

La colère est comme un feu qui couve. Quiconque la retient l’éteint, et quiconque la lâche se brûle en premier

Retro actu du mois

BISSA GOLD : LE COUP DE MAITRE DANS LE SOCIAL lire la suite



L’agence Baitoul Maal de Ziniaré est fonctionnelle
lire la suite

ZOOM SUR

Madame TRAORE Alima Déborah, Médiateur du Faso depuis 2011

Madame TRAORE est juriste, diplômée de Droit public de l’Université d’Orléans en
France où elle a étudié le droit public appliqué à la gestion des collectivités locales,
aux rapports entre l’Administration publique et les administrés.
Elle est également lire la suite

Copyright Faso Actu